Étiquettes

, ,

Quatrième de couverture : D’abord, la brume. Tenace, envahissante, qui noie tous les repères. Ensuite la première mort. Naturelle… quoi que. Et puis ces enfants dont les jeux sont loin d’être innocents. Vous êtes à Laville-Saint-Jour, avec ses vestiges gothiques, ses gargouilles et ses morts mystérieuses. N’oubliez pas : Un jour, des choses terribles arriveront ; et ce jour-là, plus rien, jamais, ne sera comme avant.

J’ai accroché de suite avec ce thriller qui frôle par moments le surnaturel, et même si je déteste les histoires de fantômes, cela ne m’a pas gêné dans ce livre-là, qui est apparemment la suite de Pleine Brume, que je n’ai donc pas lu, ce à quoi je vais devoir remédier incessamment sous peu, tellement j’ai aimé ce thriller : prenant, captivant, palpitant, j’avais du mal à le lâcher tellement j’avais hâte de connaitre la fin… Qui laisse présager d’une suite. J’ai hâte…!